A Voir, à faire…

Le Château de Fougères

Édifié vers 1024 aux portes de Bretagne, le Château de Fougères vous fera voyager dans le temps et remonter à l’époque médiévale. Profitez de votre séjour à Montbrault pour visiter le Château de Fougères, l’un des plus importants châteaux forts français.

Les remparts du château sont remarquablement bien conservés et les tours se dressent majestueusement.

Vous pourrez notamment visiter la tour du Hallay, de la Haye Saint-Hilaire, la tour Raoul ou encore la tour Mélusine.

Le Mont-Saint-Michel

Le Mont-Saint-Michel abrite un patrimoine historique militaire, civil et religieux remarquable : édifice religieux, terrasse et jardins, hôtels particuliers, chapelles…

Venez découvrir les grandes marées d’équinoxe, et la remontée de la mer à la vitesse d’ un cheval au galop. Ne pas oublier la visite l’île de Tombelaine, indissociable du Mont Saint Michel.

Saint-Malo

La cité corsaire bretonne abrite de nombreux monuments historiques classés.

Ne manquez du musée de Saint-Malo dont les collections sont présentées dans deux tours du château.
A faire : Le festival « Étonnants Voyageurs » le week-end de Pentecôte et  Quai des Bulles dédié la Bande dessinée tous les ans au mois d’octobre.

Vitré

Découvrez Vitré, ville d’Art et d’Histoire aux portes de Bretagne, qui séduit par son authenticité et son charme médiéval.

En flânant dans le centre historique de la ville close, le visiteur pourra admirer un patrimoine architectural des 15e et 16e siècles hors du commun : maisons à pans de bois et hôtels particuliers de pierre à la façade richement sculptée.

Ne manquez pas la visite du musée du château au sein du château fort de Vitré  ou encore le château-musée des Rochers-Sévigné si cher à La Marquise de Sévigné.

Le parc floral de Haute Bretagne

Flânez au cœur de ce parc paysager à l’anglaise qui s’étend sur plus 25 hectares et parcourez les 21 jardins thématiques.

Le Parc floral de haute Bretagne vous convie à une parenthèse verte, un moment de douce rêverie dans le monde végétal. Les enfants pourront découvrir un jardin préhistorique abritant un tyrannosaure, se « perdre » dans les labyrinthes ou pénétrer dans l’antre des plantes carnivores après la traversée du grand pont suspendu. »inspirés par des poèmes, des souvenirs de voyages ou encore l’histoire des jardins,…ce parc de rêve, ce dédale de plaisir… est ouvert sur la beauté désarmante du paysage breton.

La diversité des plantes, des fleurs, des points de vue, offre au visiteur une promenade de charme éternellement dépaysante. » extrait du guide « La France des jardins ».

Pontmain

Aux confins du Maine, de la Bretagne et de la Normandie, Pontmain disposait d’une forteresse dont on a seulement conservé les douves sur lesquelles se trouve l’actuel « Chemin de Vie ».Un pan de la forteresse a été utilisé pour l’édification de l’église paroissiale.

De par sa situation géographique, Pontmain est entouré, dans un rayon de 20 km, de manoirs, de châteaux, de lieux de détente et de repos.

Le passé de Pontmain est encore très présent. Une statue bretonne de la Vierge Marie orne le clocher de l’église. Non loin, la maison des deux premiers voyants, Eugène et Joseph Barbedette, et la grange où ils travaillaient lorsque l’apparition à commencé. Des outils de travail sont là, entourés d’une fresque et de statues rappelant les différents phases de l’apaprition.

L’évènement: le soir du 17 janvier 1871, alors que les Prussiens se préparaient à investir Laval, la Vierge Marie s’est montrée à plusieurs enfants, 3 heures durant.  Chaque année, plus de 300 000 pèlerins de rendent à Pontmain. Ils sont accueillis à l’Accueil des Pèlerins,  à gauche de la basilique, fondé et tenu par les Soeurs d’Evron, pour des repas, des pique-niques et un hébergement.

Les commentaires sont fermés.